Testé: le retour de maquillage – déjà utilisé – chez Sephora

Malgré bien des années d’expérience, les retours en magasin me paraissent souvent pénibles. Faire ça dans les bons délais, avec la bonne facture, et surtout, avoir à répondre aux questions des caissières qui nous semblent suspicieuses.  La raison du retour? Qu’est-ce qui ne fait pas? Je ne sais pas pour toi, mais ça me donne un sentiment désagréable d’être coupable de quelque chose.  

Mon expérience de retour chez Sephora

Alors, quand il y a quelques semaines je j’hésitais devant des crayons fards chez Sephora et que la conseillère m’a dit: si vous ne les aimez pas, on vous rembourse sans problème, vous savez?   Même si c’est ouvert et utilisé?  Certainement! 

J’avais payé 35$ pour 3 crayons.  Après les avoir porté quelques jours j’ai trouvé que mes yeux étaient irrités.  Ce produit ne me convenait pas.   C’est hésitante que j’ai ramené mes crayons chez Sephora, sans l’emballage que j’avais jeté.   

Hé bien, c’est avec un grand sourire que la caissière me dit: aucun problème!  Je me sentais l’obligation d’expliquer le pourquoi mais elle me répète: pas de souci.   Nous on veut juste que vous ayez une bonne expérience avec vos produits.  

Le genre de politique de retour qu’on aime

Vous n’avez pas besoin de ramener l’emballage, avec la facture par courriel on a déjà toutes les informations et dans un délai d’un mois, on rembourse, mais même si c’est après, on vous redonne un crédit.   

Je dois dire que même si on m’avait dit que je pouvais retourner le maquillage déjà utilisé, j’ai été agréablement surprise.    Comme cette politique s’applique à tout leurs produits, incluant le parfum, les crèmes, etc.  je trouve que c’est vraiment génial, surtout pour tester un nouveau style de maquillage ou des produits, et finalement économique car on s’assure que cela nous convient et qu’on va vraiment l’utiliser, même si parfois c’est plus cher qu’en pharmacie.  

Conclusion: un 10/10 pour les politiques et surtout l’attitude des vendeuses de Sephora.

Un autre article qui pourrait t’intéresser:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close