5 questions indiscrètes à une nouvelle "porteuse" de rallonges

J'ai eu tout un choc de voir la photo de mon amie Manon! Hier on passait pour des sœurs, avec notre coupe courte, là en quelques heures, elle passe à l'état de sirène avec ses longs cheveux ondulés! Wow!  
Très curieuse (et un peu jalouse) de savoir comment cela était possible,  j'ai posé plein de questions. Elle a accepté avec plaisir de partager son expérience avec nous!  

PS : Si toi aussi tu as des questions, n'hésite pas à les poser dans la section commentaires à la fin!



1. Manon, qu’est-ce qui t’as motivée à te faire poser des rallonges (pour vrai là).

Je porte les cheveux très courts depuis 1 an et demi. J'adore ce type de coupe. Toutefois, je commençais à être nostalgique de mes cheveux longs  J'ai donc enclenché le long processus de "pousse".

Je savais que sur ma tête ça ne pousse pas vite. Ouf, difficile d'être patiente. Et si mes cheveux étaient longs tout de suite? Je me suis mise à googler: rallonges...types...photos...pour m'apercevoir que beaucoup de vedettes ont recours à cette méthode et que c'est de plus en plus accessible.  J'ai contacté ma coiffeuse qui m'a recommandé Emilie Beaudoin à l'institut PHÉSY de Sherbrooke.

2. Comment as-tu choisi la couleur et la longueur?

J'ai pris rendez vous avec Émilie (très sympathique) qui pose tous types de rallonges: à bandes adhésives, à billes, à la kératine.   Émilie m'a expliqué les types de poses, leurs avantages et nous avons discuté de mes besoins. Comme je ne voulais pas changer ma couleur de cheveux (ce qui aurait été possible aussi), Émilie a déterminé la couleur des bandes qui étaient nécessaires. Un travail d'artiste, rien de moins, puisque mes cheveux avaient mèches par dessus mèches.  J'avais au moins 4 couleurs différentes.

Et imaginez, en moins de 40 minutes, tout était en place sur ma tête. La pose de rallonges en bandes adhésives est très rapide. C'est un processus qui n'abime pas les cheveux et qui permet de les laisser continuer à pousser... tout en ayant déjà les cheveux longs! La longueur vous appartient! 

3. À quel point est-ce que c’est confortable?  Quels soins particuliers dois-tu apporter à tes nouveaux cheveux?

Pour ce qui est du confort, c'est vraiment léger.  On ne sent pratiquement rien. Pour la nuit : même chose, pas de sensation particulière insupportable.  

Pour l'entretien : bémol.  Vous devez être du genre à vous occuper de votre chevelure. Il faut les brosser, les traiter avec des traitements anti-asséchants (les rallonges ne pas nourries par un cuir chevelu donc elles ont tendance à sécher plus facilement qu'un vrai cheveu).  Il faut les attacher durant la nuit pour éviter les cheveux mêlés.  Il faut aussi être vigilant lors des lavages et séchages: pas de corps gras (rince) ou de produits sur les bandes (endroit de jonction entre votre cheveu et la rallonge). Pas de séchoir et fer chaud à ces endroits non plus.

4. Combien ça coûte?  A quelle fréquence devras-tu faire des ajustements?

Cela dépend du type de pose et  de vos besoins.  Pour la pose par bande adhésive, une tête complète peut varier entre 300 et 1000$ selon la technicienne et le type de rallonge. En général, on doit les faire "remonter" ou réinstaller aux 2-3 mois. On m'a dit que je pouvais les faire réinstaller jusqu'à 3 fois si elle ont été bien entretenues. Le coût de la repose est de 150$. 

5. Quelle a été la réaction des gens autour de toi ?  

Suis-je imposteur d'avoir des cheveux longs?  Je dirais que la réaction de mon entourage a été sensiblement la même que si je passais du long au court.  Des réactions, bien sûr, il y en a!  Elles sont beaucoup moins subtiles que si vous croisiez votre voisine avec ses nouveaux "tétons"!   Mais entre vous et moi... cela m'a coûté un peu moins cher comme changement!   En plus, mon entourage n'a pas osé me contredire sur le fait que mes seins sont encore beaux (haha)!

En résumé, côté expérience je suis bien servie.  Chapeau à l'institut PHÉSY et Émilie Beaudoin pour ses bons services. J'aime bien ma tête.  Et ce que les autres pensent... ça leur appartient!

Émilie en action!  



Natacha Charland. Fourni par Blogger.